Accueil > Glossaire > Reconnaissance du métré

Reconnaissance du métré

Clause par laquelle l’assureur renonce à se prévaloir de toute erreur involontaire et à la règle proportionnelle qui en résulterait à condition que la surface déclarée ne soit pas inférieure à celle qui était déclarée au contrat du précédent assureur. En contrepartie, le souscripeur s’engage à déclarer les caractéristiques du risque avec le maximum de précisions, et toute adjonction ou modification postérieure à la date d’effet du contrat.