Accueil > Déclarer un sinistre > Contrat habitation > Les démarches à suivre lors d’un sinistre habitation

Les démarches à suivre lors d’un sinistre habitation

Sinistres Démarches à suivre Délais de déclaration
Dégat des eaux Utilisez un « constat amiable de dégâts des eaux », qui comporte toutes les mentions nécessaires au règlement. Si vous n’en avez pas, demandez-le nous par téléphone ou par e-mail ( précisez votre n° de contrat ).

Une convention (CIDRE) signée entre les Compagnies prévoit que chaque assureur règle les dommages survenus à son assuré, lorsque ceux-ci sont inférieurs à 1.688 € hors TVA. Au dessus de ce montant, l’expertise par la Compagnie de l’éventuel responsable est nécessaire.

Dans un premier temps, attendez que les parties mouillées soient sèches.
Si les dommages subsistent, prenez contact avec notre service Sinistres, qui vous proposera une indemnisation directe ou une expertise, en fonction de l’importance de vos dommages.

Si vous ne faites pas les réparations vous-même, n’hésitez pas à demander plusieurs devis, les prix peuvent varier du simple au double !

Pour tous renseignements complémentaires, n’hésitez pas à nous contacter :

Dans les 5 jours qui suivent le sinistre
Incendie, tempête, neige, grêle Adressez-nous, par simple lettre ou e-mail, votre déclaration, comportant les circonstances du sinistre, ainsi que la nature des dommages.

Appelez-nous en cas de nécessité de constatations urgentes, nous pouvons missionner un expert dans la journée.

En fonction de l’importance des dommages, la Compagnie désignera un Inspecteur ou un Expert pour les estimer avec vous et les entreprises chargées des réparations.

Vous devez prendre immédiatement toutes mesures nécessaires à la sauvegarde de vos biens : fermeture des locaux, couverture provisoire contre la pluie, séchage et sauvegarde du mobilier, des matériels ou marchandises.

Conservez tous biens endommagés jusqu’à ce que l’expert ait fait ses constatations. Faites faire des devis des différentes remises en état ou réparation.

Dans les 5 jours qui suivent le sinistre
Vol Faites d’abord une liste aussi complète et précise que possible des objets volés et des détériorations.
Faites rapidement une déclaration de vol au commissariat, en leur remettant une copie de votre liste, et en précisant les détériorations.

Constituez votre liste de préjudice : pour chaque objet, indiquez si vous avez une facture, et joignez là. Si vous n’avez pas de facture, indiquez-le, en précisant la date d’achat de ce bien et sa valeur de remplacement.

Adressez-nous « l’original » du récépissé qui vous sera remis, et votre liste de préjudice. (Conservez des photocopies)

Vous pouvez procéder aux réparations urgentes vous permettant de fermer vos locaux, en conservant les serrures endommagées. Méfiez-vous des entreprises qui profitent de votre situation d’urgence pour « forcer les factures » ! Vous pouvez aussi contacter votre société d’Assistance, qui vous indiquera des entreprises recommandées.

En fonction de l’importance et de la nature des objets volés, la Compagnie désignera un expert ou un inspecteur qui déterminera avec vous le montant de votre préjudice.

Impérativement dans les 2 jours qui suivent le sinistre
Responsabilité civile Vous avez, vous même, ou une personne dont vous êtes civilement responsable, causé un dommage à un tiers.

Faites nous une déclaration indiquant les circonstances précises par lettre ou e-mail, avec les préjudices causés. Transmettez nous toute mise en cause ou réclamation que vous pourriez recevoir du tiers ou de toute autre personne.

N’acceptez aucune transaction, communiquez seulement au tiers, ou à son assureur, nos coordonnées. Nous nous chargerons du règlement du litige, et la Compagnie du règlement éventuel du préjudice au tiers.

Nous vous rappelons que dans un sinistre Responsabilité Civile, nous prenons en charge les dommages que vous avez causés à un tiers, mais pas vos propres dommages.
Une franchise peut être prévue par votre contrat : celle-ci restera à votre charge.

Pour tous renseignements complémentaires, n’hésitez pas à nous contacter :

Dans les 5 jours qui suivent le sinistre
Catastrophe naturelle C’est un événement naturel qui est exclu des contrats d’assurances classiques : inondation, tremblement de terre, coulée de boues, sécheresse, ...

Les événements assurables n’en font pas partie : tempêtes, chutes de neige ou de grêle sur les toitures.

L’état de catastrophe naturelle est décidé par décret du gouvernement sur demande des Maires ou Préfets. Ce décret peut ne pas être pris très rapidement, dans cette éventualité faites des photos de vos dommages ou demandez-nous une expertise.

Etablissez une liste de vos dommages et faites établir des devis de réparation.
Faites-nous une déclaration par lettre ou par e-mail.

Dès que l’état de catastrophe naturelle est envisagé, faites le nous savoir.
Nous déclencherons la procédure d’indemnisation.

Pour tous renseignements complémentaires, n’hésitez pas à nous contacter :

Dès que l’état de catastrophe naturelle est envisagé, faites le nous savoir : au maximum 10 jours ouvrés après la publication de l’arrêté interministériel constatant l’état de catastrophe naturelle.