Accueil > Déclarer un sinistre > Contrat moto > Les démarches à suivre lors d’un sinistre moto

Les démarches à suivre lors d’un sinistre moto

Sinistres Démarches à suivre Délais de déclaration
Accident de la circulation Adressez-nous en lettre simple le constat amiable, qui nous permettra de déterminer les responsabilités.

Pour toutes réparations supérieures à 325 € HT, nous missionnerons un expert qui verra le véhicule chez le réparateur choisi, à la date que vous nous indiquerez au verso du constat, par téléphone ou par e-mail.

Nous pourrons alors adresser une prise en charge au garagiste, en fonction de vos garanties et de votre responsabilité.

Pour vos réparations : si vous n’êtes pas responsable, ou si votre contrat comporte la garantie « tous risques », choisissez votre réparateur dans la liste des garages agréés par votre compagnie d’assurance, en téléphonant au N° vert ci-après :

  • AXA : 0800 21 63 28
  • GROUPE AZUR : 01 45 88 13 13
  • GENERALI et AGF/ALLIANZ www.bca.fr
Pour tout autre sinistre (sauf vol et vandalisme) 5 jours ouvrés à connaissance du sinistre
Vol / vandalisme Faites une déclaration de vol au commissariat, et adressez-nous « l’original » du récépissé qui vous sera remis ( conserver une copie ).

Si le véhicule n’est pas retrouvé 1 mois après le vol, nous vous adresserons la liste des documents nécessaires au remboursement.

Vous pouvez d’ores et déjà recueillir sur le site internet de la préfecture de police un certificat de non gage pour gagner du temps, car il sera indispensable.

Si vous avez un crédit ou un leasing, adressez une copie du récépissé de la déclaration de vol à cet organisme, en lui indiquant nos coordonnées pour qu’il nous précise le montant leur restant dû.

Si le véhicule est retrouvé endommagé, nous le ferons expertiser chez le réparateur que vous pourrez choisir dans la liste des garages agréés par la Compagnie si les dommages sont supérieurs à 325 € HT.

Pour tous renseignements complémentaires, n’hésitez pas à nous contacter :

Impérativement dans les 2 jours qui suivent le sinistre
Catastrophe naturelle C’est un événement naturel qui est exclu des contrats d’assurances classiques : inondation, tremblement de terre, coulée de boues, sécheresse, ...

Les événements assurables n’en font pas partie : tempêtes, chutes de neige ou de grêle sur les toitures.

L’état de catastrophe naturelle est décidé par décret du gouvernement sur demande des Maires ou Préfets. Ce décret peut ne pas être pris très rapidement, dans cette éventualité faites des photos de vos dommages ou demandez-nous une expertise.

Etablissez une liste de vos dommages et faites établir des devis de réparation.
Faites-nous une déclaration par lettre ou par e-mail.

Dès que l’état de catastrophe naturelle est envisagé, faites le nous savoir.
Nous déclencherons la procédure d’indemnisation.

Pour tous renseignements complémentaires, n’hésitez pas à nous contacter :

Dès que l’état de catastrophe naturelle est envisagé, faites le nous savoir : au maximum 10 jours ouvrés après la publication de l’arrêté interministériel constatant l’état de catastrophe naturelle.