Accueil > Conseils et prévention > Conseils et prévention auto > Le constat amiable

Le constat amiable

Le constat doit être envoyé dans les 5 jours ouvrés à connaissance du sinistre.

En cas d’accident :

  • Remplissez votre constat sur le lieu de l’accident
  • Prenez votre temps pour compléter le constat
  • Utilisez un stylo bille et écrivez lisiblement tout en évitant les contradictions entre croquis et circonstances cochées
  • N’oubliez pas d’indiquer le nombre de cases cochées de chaque colonne

En cas d’accident en chaîne, pensez à remplir un constat avec le conducteur qui vous précéde et un autre avec celui qui vous suit
Pensez à préciser toute particularité telle que parking, grande surface, chemins privés. Notez lisiblement les coordonnées des témoins s’il y en a et avec précision le point choc sur le véhicule et les dégâts apparents.
Pensez également à indiquer les rues, routes, ou voies et la direction prise par chacun des conducteurs avec la position des véhicules juste avant l’accident, ainsi que la signalisation (stop, feux, marquage au sol, ...)

Une fois signé par les deux conducteurs, le recto du constat devient incontestable. Seule cette partie du constat amiable est prise en compte pour déterminer les responsabilités de chacun.